Produits

« Growing Underground » : les herbes qui poussent sous Londres

Growing Underground, c'est l'histoire d'un bunker, situé à 30 mètres sous les pieds des londoniens, et de deux entrepreneurs.

Réfléchir à ce qu’on mange c’est bien, trouver les bons produits, c’est mieux. On ouvre donc aujourd’hui un nouveau chapitre de BILBAO : coup de projecteur sur des marques et des produits qui tracent et qui nous épatent ! Et c’est Growing Underground qui ouvre le bal 🙂

C’est l’histoire d’un bunker, situé à 30 mètres sous les pieds des londoniens, et de deux entrepreneurs.

Growing Underground – littéralement « qui pousse sous terre » – c’est l’histoire d’un bunker, situé à 30 mètres sous les pieds des Londoniens, et de deux entrepreneurs, Richard Ballard et Steven Dring. L’abri, qui avait été conçu pendant la Seconde Guerre Mondiale pour accueillir plus de 8000 personnes, était resté en sommeil pendant près de 70 ans avant que les deux britanniques n’aient l’idée d’en faire ce qu’il faut bien appeler « un champ ».

GU1

Grâce à un système d’aquaponie, qui utilise des poissons et des bactéries pour assurer une culture autonome hors sol, et une maîtrise informatique ultra précise de la luminosité et de la température, le jardin souterrain rend possible et favorise même la culture d’herbes aromatiques comme la coriandre, les graines de moutarde ou encore le basilic thaï.

Le jardin souterrain favorise la culture d’herbes aromatiques comme la coriandre, les graines de moutarde ou encore le basilic thaï.

Résultat ? 70% d’eau utilisée en moins, 0 pesticides et 1 partenariat avec un Chef, Michel Roux, pour permettre la distribution des récoltes au sein des établissements locaux.

GU4

Aujourd’hui la marque est distribuée dans les Marks&Spencer au Royaume Uni et au travers d’un réseau de distributeurs responsables dans Londres et sa région. OK, pas très pratique pour nous autres objecterez-vous mais on s’est dits que l’idée valait bien ces quelques lignes et, on s’engage, on reviendra bientôt avec des produits du coin de votre rue ! En attendant, si vous faites un tour à Londres, ramenez-nous quelques feuilles 🙂

Le site de Growing Underground ici !

L’interview de Steven Dring, le Cofondateur de Growing Underground, juste ici :

 

NB. Cet article ne bénéficie d’aucun sponsoring de la marque.

2 comments on “« Growing Underground » : les herbes qui poussent sous Londres

  1. Mimolette

    Passionnant ! Je relaie de ce pas l’info à ma soeur qui vit à Londres.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :